CUCulture

Et vous, quelles sont vos ruines ?

Un rendez-vous international rassemblant les œuvres d’une vingtaine d’artistes. Présentation d’un évènement artistique et collectif.

Célian Ramis

Lire plus

CUCulture

Quand le tatouage entre dans les (bonnes) conventions

L'art du tatouage était à l'honneur les 17 et 18 mai au stade de la route de Lorient pour la première convention du tatouage à Rennes.

Célian Ramis

Lire plus

CUCulture

Slam Connexion : existe-t-il un slam au féminin ?

Aurélia Décordé chargée de projet et d’administration pour l’association et Charlotte Bonnin, animatrice d’atelier d’écritures destinés à l’oralité évoquent la place des femmes dans cet art poétique issu de la scène ouverte.

Célian Ramis

Lire plus

CUCulture

Mythos 2014 : "Un festival ancré dans le printemps rennais"

Lundi 21 avril, le festival touchait à sa fin et l’heure était au bilan dans le parc du Thabor. L’occasion pour Maël Le Goff et Emilie Audren de revenir sur cette 18ème édition.

Célian Ramis

Lire plus

CUCulture

Mythos 2014 : La java explosive de Carmen Maria Vega

Insouciance et liberté sont les maitres mots de la chanteuse Carmen Maria Vega qui présentait son spectacle Fais moi mal Boris, dimanche 20 avril, sur la scène du Cabaret botanique.

Célian Ramis

Lire plus

CUCulture

Mythos 2014 : Emilie Simon fait sa mue

La chanteuse Emilie Simon se produisait hier soir, vendredi 18, dans le Cabaret botanique pour présenter au public rennais son nouvel album Mue, à l’occasion du festival Mythos.

Célian Ramis

Lire plus

CUCulture

Mythos 2014 : La désorganisation, ça ne s'improvise pas !

Le spectacle de Clément Thirion, au nom imprononçable : [WELTANSCHAUUNG] (à vos souhaits), était jeudi 17 avril sur la scène de la Paillette pour le festival Mythos. La pièce est un ovni loufoque qui a connu un beau succès.

Célian Ramis

Lire plus

CUCulture

Mythos 2014 : Une part de canard en chacun de nous

Mercredi 16 avril, Enora Boëlle dévoilait les premières esquisses de son projet Moi, Canard lors du festival Mythos. La lecture s’est déroulée en toute intimité, dans le hall du théâtre de la Parcheminerie.

Célian Ramis

Lire plus

Pages