YEGG Magazine

Le féminin rennais nouvelle génération

Carol – Todd Haynes

New York, 1952. Carol est une femme élégante, riche et sophistiquée. Maman d’une petite fille, elle vit un mariage douloureux qui bat de l’aile. En cette veille de Noël, Carol ère dans les rayons d’un grand magasin. C’est là qu’elle fera la rencontre de Thérèse, une jeune femme fragile et spontanée. Les deux femmes vont se revoir et commenceront à s’apprécier jusqu’à se laisser tenter par un voyage improvisé au cœur de l’Amérique. Si Carol est déjà initiée aux vertus saphiques, ce qui a ruiné son mariage, Thérèse, elle, découvre les plaisirs charnels et l’amour pour une femme. Ce road trip organisé en dernière minute va les changer à jamais et les faire s’aimer d’une passion inconsciente et impossible dans ce puritanisme américain des années 50. Après Loin du Paradis sorti en 2002, Todd Haynes rejoue la dramaturgie et l’esthétique des années 50. Les deux femmes opposées et programmées à ne jamais se rencontrer devront renaître au sein d’une vie qui ne sera plus jamais la même. L’auteur traite avec une grande simplicité l’homosexualité des deux femmes. Une clarté aux limites du dépouillement qui tend à creuser quelques longueurs dans le rythme et qui souligne quelques faiblesses scénaristiques. Entre extrême sensualité et chasteté absolue le film est bien l’émouvante histoire d’une rencontre amoureuse. Il faudra retenir le jeu des actrices puissant et précis qui révèlent des personnages émouvants et absorbés par la peur, la douleur et les sentiments.