YEGG Magazine

Le féminin rennais nouvelle génération

Ça mijote chez les étudiantes rennaises !

Célian Ramis

Lancé le 1er novembre dernier par 5 étudiantes rennaises, « Cook and share it » est une plateforme de mise en relation entre étudiants qui cuisinent et étudiants désireux de mieux manger. Les explications avec Elodie Dorgere, 22 ans, responsable marketing du projet.

« Ton frigo est vide ? Ca cuisine près de chez toi ! » : Tel est le slogan du site Internet imaginé par 5 étudiantes en deuxième année de Master, à  l’IGR-IAE (Institut de Gestion) de Rennes. Dans le cadre de leur cursus, elles ont conçu un site web sur le thème du partage de plats fait-maison. « D’un côté, on trouve des étudiants qui veulent faire de la cuisine et réduire leur coût de préparation et de l’autre, ceux qui n’aiment pas cuisiner », explique Elodie Dorgere.

Le constat est frappant : au quotidien, « quand on achète en petite quantité, le coût d’achat est plus élevé », précise la jeune étudiante. Du coup, les membres de l’équipe ont décidé d’y remédier. « Cela permet de partager sa nourriture et de lutter contre la mal bouffe », confie la jeune femme. Le principe ? Une personne vend un repas (une entrée, un plat ou un dessert) et une autre l’achète. « Lorsque les participants s’inscrivent, ils déterminent un prix et nous n’y touchons pas. Nous ne prenons pas de commission », indique la jeune femme.

Puis, ils organisent eux-mêmes leurs échanges et la transaction financière. À ceux qui seraient tentés de fixer des prix trop conséquents, Elodie répond « qu’aucune personne ne serait intéressée par le plat et qu’il ne serait pas vendu ». C’est dit.

Dans le groupe, les filles sont passionnées de cuisine et tiennent un rôle particulier : de la responsable contenu, marketing, commercial ou communication à l’administratrice réseau. « Cependant, il nous arrive de mélanger nos tâches », indique Elodie Dorgere. Sur le site, les participants ont aussi la possibilité de partager leur recette. Pour le moment, selon l’élève, ils sont d’ailleurs plus nombreux que les cuisiniers et les acheteurs. Les jeunes femmes ont de nombreux projets pour faire connaitre leur concept. Une vente de gâteaux est notamment prévue à l’IGR, ainsi qu’un concours du meilleur cuisinier parmi les inscrits sur « Cook and share it ».