YEGG Magazine

Le féminin rennais nouvelle génération

En terrain tendre - Maud Octallinn

Munie de sa pioche, Maud Octallinn nous propose une épopée vers l’inconnue. Et l’inclassable. Sa voix est légère et aigue. Elle a un air rétro. Et sur ses musiques, on dodeline. Et on aurait même tendance à afficher une attitude totalement désinvolte. Mais c’est sans compter sur le second degré de la chanteuse, son humour grinçant, sa noirceur et sa poésie.

À chaque chanson, elle nous emmène là où on ne l’attend pas. Ça dépote, ça choque, ça dérange, ça met les tripes en vrac. À l’instar de « Prends moi », par exemple. Son premier album, sous des airs parfois enfantins, est pourtant très mature, très sensuel et charnel, et particulièrement bien écrit.

On aime prêter attention à ses textes entre rêves, désirs, sexes, souvenirs amers et récits âpres que l’on voudrait recracher. Elle joue avec les mots finement, subtilement, allégoriquement dans « Les truites ressuscitées », par exemple (Je suis la truite /  Tu es la truite / Nous sommes détruites) et nous remue les entrailles à coups de bulldozer.