La fulguration - Karim Kara Mosli

Posts section: 
List image: 
Summary: 
Karim Kara Mosli signe un roman intelligent et captivant, qui mêle psy­chologie et fantastique pour explorer le refus de l’engagement.
Text: 

Comment un jeune employé de bureau soli­taire, rêveur et orgueilleux, préférant l’obs­curité à la lumière et les désirs inassouvis à l’action, se métamorphose en monstre élec­trique et dévastateur. À la fin des années 20, dans une cité méditerranéenne sous occu­pation française, Beyrem observe les gens et la ville, sans jamais vouloir participer ; il est heu­reux dans son quotidien mêlant habitudes et rêveries, jusqu’à ce qu’il soit victime d’un coup de foudre (au sens littéral du terme) dont il sort miraculeusement vivant et muni de dons difficilement contrôlables, allant des visions prémonitoires à la capacité d’électro­cuter du bout des doigts. Pour ce second ro­man, paru chez l’éditeur rennais Les Éditions de la rue nantaise, Karim Kara Mosli signe un roman intelligent et captivant, qui mêle psy­chologie et fantastique pour explorer le refus de l’engagement et certaines noirceurs de l’âme humaine.

Main image: 

Rennes, ici Rennes - Calibre 35

Posts section: 
List image: 
Summary: 
L’occasion de découvrir la vitalité et la diversité des écrivains de roman noir de notre région.
Text: 

« Rennes, ici Rennes », ainsi commencent les dix nouvelles des écrivains du collectif d’auteurs de polars rennais, Calibre 35. La contrainte selon laquelle la nouvelle doit débuter à la Gare de Rennes est simple et ingénieuse, elle promet  des nouveaux départs, des retours aux origines, des histoires prises en cours de route, et devrait permettre à un genre qui a priori se décline mal au format court de trouver la parade pour instaurer rapidement mystère et suspens. Pari risqué et à moitié réussi pour ce premier recueil, finalement plutôt inégal mais qui réserve d’extraordinaires petites pépites comme Le Complot, d’Erik Wietzel. Rennes, ici Rennes est décidément et quoiqu’il en soit l’occasion de découvrir la vitalité et la diversité des écrivains de roman noir de notre région.

Main image: 

Plogoff - Delphine Lelay et Alexis Horellou

Posts section: 
List image: 
Summary: 
Un témoignage réaliste bien que subjectif, un beau re­gard sur l’investissement de deux habi­tantes dans une lutte d’abord tranquille.
Text: 

Au milieu des années 70, l’Etat fran­çais envisage d’implanter une centrale nucléaire à Plogoff (29), non loin de la pointe du Raz. L’incompréhension des habitants du Cap, vite transformée en combat anti-nucléaire, est ingénieuse­ment racontée par Delphine Le Lay (à l’écriture) et Alexis Horellou (au dessin) avec la poésie du crayon et la dureté du noir et blanc. Plogoff offre un témoignage réaliste bien que subjectif, un beau re­gard sur l’investissement de deux habi­tantes dans une lutte d’abord tranquille, dans le combat de ces paysans, marins, des jeunes et des femmes du village, at­tachés à leur terre, à leur mer, déterminés à résister.

Main image: 

Rennaises - Histoire ordinaires éditions

Posts section: 
List image: 
Summary: 
Ce recueil de reportages écrit à plusieurs mains, pré­sente avec simplicité et tendresse le combat de femmes, engagées, rennaises.
Text: 

Les rennaises de ce livre sont postière, photographe, militante, auteure. En une quinzaine de portraits, ce recueil de reportages écrit à plusieurs mains, pré­sente avec simplicité et tendresse le combat de femmes, engagées, rennaises on s’en doutait, ainsi que les passions qui les ont toujours portées ou qu’elles ont découvert plus tard. Souvent émou­vants, les portraits de ces femmes issues de tous milieux et de toutes générations, nous rappellent aussi que l’ouverture aux autres et l’engagement pour l’égalité ne sont pas limités. Ils peuvent aussi se trouver dans le quotidien, dans des ac­tions, grandes ou petites, dans des com­bats singuliers ou d’une vie, l’important étant qu’ils nous parlent et nous corres­pondent.

Main image: 

Un dernier mensonge - Jacques Jouet

Posts section: 
List image: 
Summary: 
Un délectable cheminement sur le mensonge, et une délicieuse leçon sur l’art du roman et l’art de la nouvelle.
Text: 

« Mon mensonge n’était qu’un vulgaire coup de pouce personnel dans le modelage grossier du temps qui passe, une de ces pichenettes quotidiennes qui ne tirent pas à conséquence. » Jacques Jouet, oulipien, inventeur des poèmes de métro et de la saga de Mek Ouyes, ressort des ses tiroirs une nouvelle écrite en 1994, en garde la trame, la rallonge, l’épaissit, change Bernard en Bernardine, remet sur le chantier l’histoire d’un mensonge « de confort », qui gonfle et qui explose. Les pirouettes du narrateur face à son ancienne amie soixante-huitarde intransigeante et monstrueuse prennent une tout autre dimension, une toute autre profondeur, mais l’esprit de la nouvelle est inchangé : c’est un délectable cheminement sur le mensonge, et une délicieuse leçon sur l’art du roman et l’art de la nouvelle.

Main image: 

Aberration de lumière - Gilbert Sorrentino

Posts section: 
List image: 
Summary: 
Le mélange d’humour et de pathétique rend la lecture si délectable.
Text: 

La traduction en français d’Aberration of Starlight, paru aux US en 1980, est l’occasion de (re)découvrir Sorrentino, trop peu connu en France. Dans une pension du New Jersey à la fin des années 30, quatre personnages dévoilent tour à tour leurs visions d’une même histoire, Marie, trentenaire divorcée, son fils Billy, son père John, et Tom, bellâtre célibataire et gominé. Ce drame familial pourrait tourner au mélo sous la plume d’écrivains moins acerbes et inventifs que Sorren­tino, qui entremêle différents procédés littéraires pour donner cette étrange subtilité à son récit : passages épistolaires, flashbacks, notes de bas de page, questions-réponses, listes,... Et au final, ce mélange d’humour et de pathétique, qui rend la lecture si délectable.

Main image: 

Pages