Archipel - Peau

Posts section: 
List image: 
Summary: 
Le résultat est délectable, c’est l’électricité et le tourbillon d’une mise à nu, le voyage dans des archipels inexplorés et lumineux, à découvrir.
Text: 

Trois ans après l’excellent et prometteur Première Mue, Peau, alias Corinne Faillet, auteur compositeur et interprète grenobloise, sort nos sens de leur léthargie estivale avec Archipel. Une rencontre géniale entre poésie sonore et expérimentale et électro légère, tourbillonnante et aérienne. Peau s’amuse avec les mots et les sons, les chargent d’émotions et de sentiments contrastés. Sur dix morceaux d’une formidable diversité, les rythmes parfois saccadés et virevoltants, parfois doux et entêtants des arrangements de Dan Bartoletti, accueillent la voix mystérieuse et sensible de Corinne Faillet. Le résultat est délectable, c’est l’électricité et le tourbillon d’une mise à nu, le voyage dans des archipels inexplorés et lumineux, à découvrir.

Main image: 

Faillir être flingué - Céline Minard

Posts section: 
List image: 
Summary: 
Il y a surtout dans Faillir être flingué cette beauté propre au western qui excite toujours autant notre imaginaire.
Text: 

Dans le mythologique Far West, aux alentours d'une ville naissante, les frères McPherson traversent la plaine dans un chariot tiré par des bœufs, Bird Boisverd poursuit l'homme qui lui a volé son cheval et une indienne solitaire aux pouvoirs chamaniques laisse la vie sauve au médecin blanc tourmenté par ses erreurs passées. Céline Minard s'est emparé d'un genre, le western, qu'on avait vaguement oublié. Et au delà de l’exquise surprise de découvrir l’aisance avec laquelle une écrivain française s'approprie, avec poésie et sans parodie ni cliché, un objet maître de la culture populaire macho américaine, il y a surtout dans Faillir être flingué cette beauté propre au western qui excite toujours autant notre imaginaire : celle d'un face-à-face entre nature et civilisation, de l'épopée de personnages, violents ou rêveurs, terriblement humains, et du mythe des grands espaces, sauvages, immenses, à conquérir.

Main image: 

Juveniles - Juveniles

Posts section: 
List image: 
Summary: 
Un savant mélange d’electro pop frenchy, new wave et rock british des eighties qui promet des nuits blanches et dansantes.
Text: 

Ce n’est pas (que) par chauvinisme qu’on se délecte du premier album éponyme des rennais, mais parce qu’il réussit là où la météo échoue lamenta­blement depuis des mois : en appor­tant cette sensation de chaleur, de dou­ceur et d’insouciance qu’on n’attendait même plus. Formé en 2011, le groupe a vite séduit, s’est un peu rapidement fait estampillé pop-new wave-froide-et-synthétique, et s’est vu offrir deux EP chez Kitsuné. C’est dire si leur pre­mier album était attendu. Résultat : un savant mélange d’electro pop frenchy, new wave et rock british des eighties (bizarrement, on ne peut s’empêcher de penser aux Smiths), une synth pop branchée, funky et élégante qui promet des nuits blanches et dansantes et des vacances gentiment décadentes (cf. le clip sexy et ultra hypster de Fantasy).

Main image: 

La fulguration - Karim Kara Mosli

Posts section: 
List image: 
Summary: 
Karim Kara Mosli signe un roman intelligent et captivant, qui mêle psy­chologie et fantastique pour explorer le refus de l’engagement.
Text: 

Comment un jeune employé de bureau soli­taire, rêveur et orgueilleux, préférant l’obs­curité à la lumière et les désirs inassouvis à l’action, se métamorphose en monstre élec­trique et dévastateur. À la fin des années 20, dans une cité méditerranéenne sous occu­pation française, Beyrem observe les gens et la ville, sans jamais vouloir participer ; il est heu­reux dans son quotidien mêlant habitudes et rêveries, jusqu’à ce qu’il soit victime d’un coup de foudre (au sens littéral du terme) dont il sort miraculeusement vivant et muni de dons difficilement contrôlables, allant des visions prémonitoires à la capacité d’électro­cuter du bout des doigts. Pour ce second ro­man, paru chez l’éditeur rennais Les Éditions de la rue nantaise, Karim Kara Mosli signe un roman intelligent et captivant, qui mêle psy­chologie et fantastique pour explorer le refus de l’engagement et certaines noirceurs de l’âme humaine.

Main image: 

Joséphine - Agnès Obadia

Posts section: 
List image: 
Summary: 
Une réalisation aboutie et très bien rythmée par la succession de déboires et cocasseries plutôt efficaces dans le registre de la comédie.
Text: 

Joséphine a 29 ans. Elle ne mène pas la vie dont elle rêve. Son homme idéal qui la prendrait dans ses bras tous les soirs n’existe pas. Mais ce sont surtout ses fesses et leur taille disproportionnée qui la complexent. Ses amis très présents, l’espoir de trouver l’amour et surtout son chat Brad Pitt qui lui sert consciemment de substitut affectif remplissent sa vie. Joséphine survie au néant romanesque jusqu’au jour où sa soeur trop parfaite lui annonce son mariage à venir. Dès lors notre héroïne va s’inventer une histoire d’amour avec un chirurgien brésilien et affabuler des projets grandiloquents auprès de ses proches. Cette situation intenable la fera s’enfoncer un peu plus chaque jour dans le mensonge, provoquant de nombreuses situations grotesques et ridicules. Le récit trouve sa source dans la BD Joséphine et les personnages créés par Pénélope Bagieu. Une réalisation aboutie et très bien rythmée par la succession de déboires et cocasseries plutôt efficaces dans le registre de la comédie.

Main image: 

Mariage à Mendoza - Edouard Deluc

Posts section: 
List image: 
Summary: 
Un road movie qui révèle avec finesse et humour les fragilités et blessures intimes de deux frères.
Text: 

Marcus et Antoine débarquent tout juste à Buenos Aires. Les deux frères profitent du mariage de leur cousin pour réaliser un voyage dont ils étaient désireux depuis longtemps. Les premiers moments de ce voyage sont douloureux pour Antoine qui peine à trouver du sens à celui-ci. Sa femme vient de le quitter. Loin de son pays, la France, il ne se résout pas à avoir perdu celle qu’il aime. Marcus, le grand frère bienveillant tentera bien maladroitement d’apporter de l’enthousiasme à l’aventure promise. Un amour fraternel qui guidera nos deux compères sur une route pleines d’inattendus. Plusieurs personnages s’inviteront dans la virée ne faisant qu’augmenter les péripéties mouvementées de nos aventuriers. Édouard Deluc signe un premier film drôle et émouvant. Un road movie qui révèle avec finesse et humour les fragilités et blessures intimes de deux frères pour qui, même à l’autre bout du monde, il est impossible de se défaire.

Main image: 

La passé - Asghar Farhadi

Posts section: 
List image: 
Summary: 
Le réalisateur embarque avec force le spectateur grâce à un rythme précis dans l’équilibre des émotions.
Text: 

Sous l’impulsion de son ancienne compagne Marie, Ahmad arrive à Paris depuis sa ville, Téhéran. La raison de ce séjour : régler les formalités administratives de leur divorce. Quatre années les séparent depuis le départ du mari vers l’Iran. Ahmad de retour dans son ancienne maison, découvre la nouvelle vie de Marie, son compagnon et des difficultés entre elle et sa fille aînée qui semblent peser sur tout le noyau familial. Après Une Séparation, Asghar Farhadi renouvelle l’écriture et la réalisation d’une tragédie familiale et amoureuse moderne. Les failles des personnages et la lourdeur des non-dits servent un récit construit sur une base anecdotique. Les secrets doivent-ils nécessairement être percés pour s’affranchir du passé ? De la banalité se dégage une troublante finesse. Notamment dans les interprétations remarquables des acteurs. Une histoire et une mise en scène profondément humanistes. Le réalisateur embarque avec force le spectateur grâce à un rythme précis dans l’équilibre des émotions.

Main image: 

Pushin'Against a stone - Valerie June

Posts section: 
List image: 
Summary: 
Profondeur, force lancinante et pureté, Valerie June est une nouvelle déesse de la mythologie folk-blues américaine.
Text: 

Pushin’ Against a Stone, premier album de Valerie June (produit par Dan Auerbach, des Black Keys, soit dit en passant) est la bande originale idéale d’un road trip imaginaire, hypnotique et intemporel dans le Sud-Est des Etats-Unis. Folk, blues, soul et country s’y  retrouvent et s’y entremêlent, avec magie et harmonie. Fermez les yeux, et la voix étonnante, sauvage et naïve de Valerie June vous entrainera d’un club crasseux de Beale Street - Memphis, Tennessee - à une route de terre au milieu de l’Alabama, jusqu’au pied d’une église en bois, perdue au fond d’un champ de coton du Mississipi. Profondeur, force lancinante et pureté, Valerie June est une nouvelle déesse de la mythologie folk-blues américaine.

Main image: 

True Blood - Alan Ball

Posts section: 
List image: 
Summary: 
Une saison 05 captivante qui ne renonce pas à l’efficacité de ses codes.
Text: 

Au fin fond de la Louisiane, dans le village de Bon temps, vit une jeune serveuse télépathe nommée Sookie. Dans un monde où les vampires ont fait leur coming-out, les humains sont partagés entre le sentiment de tolérance et la peur de cohabiter avec ces créatures buveuses de sang. A la suite d’un procédé scientifique, un substitut à été trouvé pour que les vampires n’aient plus à tuer pour se nourrir. Ce breuvage opportun c’est le True Blood. Actuellement série phare de la cultissime maison HBO, True Blood dépasse la fiction de genre. Le réalisateur Alan Ball dresse sur fond de romance le portrait d’une Amérique moderne remplie de contradictions. Violence et sexe contrastent avec le puritanisme et la ferveur religieuse de la population rurale de cette petite ville de Louisiane. La réussite de la série tient en la diversité et complexité des personnages qui gravitent autour de la séduisante héroïne et dans le suspens continu qui captive et fascine le spectateur. Une saison 05 captivante qui ne renonce pas à l’efficacité de ses codes.

Main image: 

Rennes, ici Rennes - Calibre 35

Posts section: 
List image: 
Summary: 
L’occasion de découvrir la vitalité et la diversité des écrivains de roman noir de notre région.
Text: 

« Rennes, ici Rennes », ainsi commencent les dix nouvelles des écrivains du collectif d’auteurs de polars rennais, Calibre 35. La contrainte selon laquelle la nouvelle doit débuter à la Gare de Rennes est simple et ingénieuse, elle promet  des nouveaux départs, des retours aux origines, des histoires prises en cours de route, et devrait permettre à un genre qui a priori se décline mal au format court de trouver la parade pour instaurer rapidement mystère et suspens. Pari risqué et à moitié réussi pour ce premier recueil, finalement plutôt inégal mais qui réserve d’extraordinaires petites pépites comme Le Complot, d’Erik Wietzel. Rennes, ici Rennes est décidément et quoiqu’il en soit l’occasion de découvrir la vitalité et la diversité des écrivains de roman noir de notre région.

Main image: 

Pages